Pénurie de jouets à Noël : et si on changeait notre mode de consommation ?

Depuis quelques semaines, les professionnels du secteur nous préviennent d’une possible pénurie de jouets à Noël. Véritable inquiétude ou simple action commerciale pour booster les ventes ? Et si nous profitions de cette conjoncture pour changer dans tous les cas nos habitudes de consommation. 

Une pénurie de jouets à Noël

Le marché des jouets est un secteur qui travaille en flux tendu. Les modes en matière de jouets sont spontanées et éphémères. Les usines doivent produire rapidement et en grande quantité pour s’adapter aux goûts changeants des famille.

Cependant avec la situation sanitaire mondiale, les usines de production ont du mal à suivre leur rythme habituel. En Chine, où se trouve la grande majorité des entreprises de cette industrie, il y a de gros retards de production dus aux confinements.

De plus, la reprise soudaine du transport maritime entraîne de gros embouteillages et retards dans les ports. Résultat, les navires attendent longtemps avant de pouvoir décharger leurs marchandises et les magasins peinent à être livrés.

Ainsi, le vendeur de jouets Hasbro a averti que son entreprise ne serait pas en mesure de livrer les 100 millions de commandes au troisième trimestre en raison de perturbations sur la chaîne d’approvisionnement, de capacités de transports limitées et de la congestion dans les ports.

Certains grands groupes aux États-Unis, comme Walmart, ont décidé d’affréter leurs propres bateaux pour contourner les retards dans le transport maritime. Enfin, certaines entreprises ont décidé de recevoir leurs commandes plus tôt, pour lancer en avance leurs promotions de Noël.

Une flambée des prix des jouets

La crise économique mondiale a également une répercussion importante sur le prix des jouets. En un an, 70 % des jouets ont vu leur prix augmenter, avec une hausse moyenne de 5 €. Cela est dû à des problèmes d’approvisionnement et à la hausse des coûts des matières premières.

Les hausses de prix vont de +4 % à +20 %. Les principales catégories de jouets concernés sont :

  • Les jouets en bois dû à l’augmentation du prix de la matière première,
  • Les jouets électroniques,
  • Les jouets volumineux. 

Les jeux de société sont les seuls à avoir un prix stable par rapport à l’année 2020.  

Changer ses habitudes de consommation pour Noël

Anticiper les achats de Noël

Pour éviter les pénuries de jouets, vous pouvez anticiper vos achats de Noël. Plus vous vous rapprocherez du 25 décembre, plus le jouet tant espéré a des chances d’être en rupture.

Ainsi selon une étude, cette année 70 % des parents envisagent de modifier leurs habitudes de consommation et d’anticiper leurs dépenses. 35 % des parents commencent leurs achats dès le mois d’octobre contre 27 % en 2020. Seulement 16 % des parents envisagent d’acheter les cadeaux en décembre. 

 

cadeaux noel

Limiter le nombre de cadeaux de Noël 

En raison du contexte économique, un tiers des parents prévoit d’acheter moins de cadeaux à leurs enfants cette année. Ainsi, en moyenne les parents pensent offrir 3,4 jouets par enfant, soit 10 % de moins par rapport à l’année dernière.

Limiter le nombre de cadeaux permet également de miser sur la qualité plutôt que la quantité. N’hésitez pas à découvrir toutes nos astuces pour limiter le nombre de cadeaux sous le sapin dans notre article. 

Acheter de seconde main

Pour contourner les pénuries de jouets, faire des économies et prendre soin de la planète, vous pouvez également acheter des cadeaux de seconde main. Ainsi, selon un sondage de Qauntitude, la moitié des parents interrogés a l’intention d’acheter sur des sites de seconde main.

Les ventes sur les sites comme Le Bon Coin, Vinted ou Beebs sont en nette augmentation depuis le mois de septembre. Sur les sites de seconde main, vous trouverez facilement des valeurs sûres comme des legos, des jeux de construction en bois, des puzzles ou des livres. 

Offrir des cadeaux dématérialisés

Pour gâter vos enfants à Noël, pensez également aux cadeaux immatériels. Misez sur des moments de partage en famille avec une sortie au cirque, dans un parc d’attractions ou un spectacle pour enfants.

Vous pouvez également souscrire un abonnement à une ludothèque en ligne, à un magazine de lecture ou un box de loisirs créatifs pour les plus jeunes.


Depuis 2 ans, la situation sanitaire et économique nous pousse à modifier nos habitudes de consommation. Pour faire face à la pénurie de jouets à Noël mais surtout pour prendre soin de notre planère, n’hésitez pas à limiter le nombre de cadeaux et à miser sur des jouets de seconde main ou des cadeaux immatériels !